Acquigny, le 12 juin 2009 : entretien de la commune

Publié le par ACQUIGNY ESSOR



Ce dimanche 14 juin à 10 H 00, l’association « Mieux vivre à Acquigny » organise une randonnée pédestre au Becdal. Nous considérons que c’est une excellente initiative de faire découvrir ou redécouvrir aux Acquigniciens le cadre bucolique du Becdal. En effet, ce lieu allie maisons d’habitations, ruisseau, vestiges du passé, bois et prairies.




















Rappelons tout de même que :

 

-       le manoir du Becdal est inscrit à l'inventaire des monuments historiques pour les éléments suivants : la façade nord de la maison d'habitation et le versant de toiture correspondant, les façades et toitures du bâtiment des étables et l’ancien portail d'entrée.
-       le vallon du Becdal, environ 50 hectares, est classé pour sa richesse faunistique et floristique.



Lors de la randonnée vous pourrez croiser des orchidées sauvages (attention espèce protégée) ou des iris.

 

 

 

 

Le Becdal, c’est aussi :

 

Les fours à chaux,

 

 

 

 

l’ancienne cressonnière

 

et dans le bois sur les hauteurs un ancien camp gallo-romain.
 

 

Mais voilà, c’était sans compter sur l’inefficacité de Madame le Maire et de son équipe municipale. Leur incapacité à gérer l’ensemble de la commune nous ramène à une cruelle vision de ce qui devrait être un rêve.

 

Vous découvrirez en entrant dans le hameau du Becdal l’état d’abandon dans lequel des Acquigniciens vivent !

 

Ici, normalement il y a un déversoir qui permet au ruisseau de passer sous la route départementale. Compte tenu de l’état d’encombrement actuel nous doutons fort qu’il remplisse son rôle très longtemps. Si cela devait arriver il y aurait un risque pour la sécurité des automobilistes puisque le ruisseau couperait la route. Madame le Maire se défendra en disant que c’est la CASE qui doit l’entretenir et elle a raison. Mais pourquoi n’appelle-t-elle pas la CASE pour leur signaler et leur demander de faire les travaux



Ici, nous retrouvons les mêmes travers d’entretien que nous avons dénoncés dans un article au mois de mai dernier !

 

 

 

Vous cherchez le ruisseau, nous aussi. Heureusement sur place on peut l’entendre.

   

 


Sans parler des nombreux chardons qui vont proliférer s’ils ne sont pas coupés. Pourtant des Acquigniciens vivent au Becdal. N’ont-ils pas le droit de vivre dans un cadre propre et agréable, comme les autres habitants d’Acquigny ?

 

Entrons dans le vallon du Becdal.

 

Mais quel est le « con » qui a fait sauter le pont ?

  


Ensuite, il faut une bonne paire de chaussures de randonnée maintenant bien les chevilles si on veut éviter l’accident. Le chemin rural semble très emprunté par des 4X4 compte tenu de l’empattement des ornières. Bien sûr des tracteurs y passent aussi mais c’est pour l’exploitation agricole ou de la forêt. Pourquoi Madame le Maire ne prendrait t’elle pas un arrêté limitant l’accès au chemin rural qu’aux exploitants ? Le chemin serait surement moins endommagé. Elle en a le pouvoir.

 

 



Elle pourrait, par exemple, mettre une barrière permettant l’accès aux randonneurs, aux vététistes qui ont abandonné pour la plupart le site à cause du danger des ornières et aux adeptes des promenades à cheval. Une clé pourrait être donnée aux exploitants.

 

Il est vrai que Madame le Maire, il y a quelques mois, ne connaissait même pas l’existence du Becdal ! Et encore moins, l’inscription à l’inventaire des monuments historiques du manoir et le classement du vallon ! Et pourtant c’est cette équipe qui travaille sur l’élaboration du futur P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme). Ca promet ! Madame le Maire il faut connaître un minimum la commune pour établir ce genre de document capital concernant l’urbanisation futur d’Acquigny.

En fait, c’est un habitant de la commune, lors d’un entretien en octobre 2008, qui a appris à Madame le Maire et à deux de ses adjoints l’existence du Becdal. Le motif de cet entretien était justement ce que nous vous signalons aujourd’hui au travers de cet article. Depuis cette date rien n’a été fait ! Rien de prévu au budget 2009 !

 

 

Madame le Maire, dimanche matin, prenez votre bâton de pèlerin et participez à la randonnée organisée par l’association « Mieux vivre à Acquigny ». Si le cœur vous en dit et le courage ne vous manque pas, participez à la balade guidée sur les coteaux d’Acquigny organisée ce même dimanche à 15 h 00 par le département de l’Eure et l’association « Cardere ». Pour votre information Madame le Maire, « les coteaux d’Acquigny » est un site aussi classé. Cette journée pourrait être très instructive pour vous. Tout du moins elle vous en apprendra plus sur notre commune dont vous avez la charge.

 

Publié dans Gestion communale

Commenter cet article

Gérard 02/07/2009 22:23

Bonjour,

Monsieur Durant a entièrement raison. Elle est soi chez elle soi à la mairie mais dans la commune on ne la voit jamais. Comment peut-elle connaitre la commune ? Pas étonnant que vous constatiez régulièrement l'état désastreux de nos espaces vert ou fleuris. Comment avons-nous pu croire que l'on vivrait mieux à Acquigny avec cette équipe ?

Durant 15/06/2009 08:14

Excellent article. Elle ne peut pas passer ses journées le C.. sur une chaise à la Mairie etvoir l'état de la commune...