Acquigny, le 14 juillet 2009 : information importante

Publié le par ACQUIGNY ESSOR

SECHERESSE : DU NOUVEAU

MAIS PAS DU BON



 

 


          Suite à une nouvelle diminution du débit et du niveau de l’Iton (constat fait à la station hydrométrique de Normanville), qui passe du seuil de « crise » à « crise renforcée », Madame la Préfète a pris le 10 juillet un arrêté réduisant de façon significative la consommation d’eau. La rivière d’Eure n’est pas en reste mais à un degré moindre qui tout de même devient restrictif puisqu’elle passe du seuil de « vigilance » à « crise » (station de Louviers). Il faut savoir qu’Acquigny est l’une des trois communes du département à avoir deux bassins versants puisque situé à la confluence de deux cours d’eau.
Cet arrêté est valable jusqu’au 31 octobre 2009 à moins qu’un élément nouveau vienne le changer.




        
          Ci-dessous les restrictions ou plutôt interdictions liées à l’arrêté concernant l’Iton. Le plus drastique doit être appliqué :








          Ces mesures de limitations ou d’interdictions s’appliquent à tous : particuliers, entreprises, services publics, collectivités à l’exception des prélèvements destinés directement à la prévention ou à la lutte contre les incendies (si, bien sûr, il est en état de fonctionner, voir article précédent à ce sujet).

 

           Les nappes phréatiques semblent, elles aussi, touchées par le manque d’eau. Il suffit pour s’en rendre compte d’aller au plan d’eau pour constater que son niveau a baissé et que des algues sont apparentes à sa surface.
 

 

 

           Nous vous demandons d’en parler à vos voisins ou amis afin qu’ils aient connaissance de l’arrêté de Madame la Préfète puisque Madame le Maire n’a même pas daigné informer ses administrés lors du premier arrêté daté du 10 juin 2009. Elle se défendra sûrement en disant qu’elle l’a diffusé sur le site officiel de la commune et qu’elle l’a affiché au panneau réservé à cet usage à côté de la cantine. A nos yeux cela est très insuffisant puisque depuis un mois nous constatons de nombreuses infractions des Acquigniciens par méconnaissance de l’arrêté du 10 juin de Madame la Préfète. Espérons pour vous que Madame la Préfète ne l’apprenne pas car cela vous vaudra sûrement une belle avoinée.

 

          Madame le Maire, la seule façon, d’informer correctement vos administrés, passe par une distribution d’un papier à en-tête de la mairie dans la boîte aux lettres de ceux-ci et à chaque fois que nécessaire c'est-à-dire quand tous les Acquigniciens sont concernés de près par une information ou une décision et de vérifier leur application.

 


Informer, est un de vos devoirs envers vos administrés !
 

 

 

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Doudou27 16/07/2009 15:55

Bonjour,

Surpris par votre article, puisqu'hier matin les employés communaux arrosaient les fleurs de la commune, je suis allé voir le site de la préfecture qui confirme ce que vous dites. Je viens d'aller sur le site d'Acquigny et je constate qu'ils ont publié ces mêmes prescriptions le 14 juillet. Alors je me demande pourquoi je devrais respecter ces prescriptions puisque la Maire ne les respecte pas !

rominet72 15/07/2009 23:12

La situation est critique concernant les rivières, mais il ne faut pas confondre Eaux de surface et Eaux souterraines. Les nappes se portent bien, et si cela devait se dégrader, cela ne se ferait pas en un jour, ni en quelques mois d'ailleurs. Celles-ci sont surveillées en permanence par les exploitants des stations de pompage d'eau potable, la DDAFF et autres organismes officiels (il faut bien dépenser l'argent public en multipliant les rôles de chacun!), et aucune alerte n'est à craindre, tout du moins pas dans notre département.