Acquigny, le 2 mars 2011: sécurité

Publié le par ACQUIGNY ESSOR

Inefficacité, quand tu nous tiensACTE II : LA DEFENSE INCENDIE

 

Souvenez-vous :

Le 5 mai 2009 nous dénoncions l'état catastrophique des bornes à incendie (voir l'article),

Au mois de décembre 2009 les bornes étaient remises à niveau sauf une, rue de la Christopherie. Cet oubli avait été signalé le 31 décembre 2009 en mairie (voir l'article).

 

 

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Borne incendie-copie-1

"Il n'y a pas un problème que l'inaction finisse par résoudre" : Pascal Thomas.

 

Publié dans Sécurité

Commenter cet article

rominet72 07/03/2011 21:47


En même temps, je pense que vous jugez l'esthétique de cette borne plus que sa fonctionnalité, non?
L'argent dépensé dans la remise en "beauté" de toutes ces bornes n'ira pas dans la remise en état du "trottoir" boueux qui va la pizzéria à la résidences des sablons... dommage


ACQUIGNY ESSOR 07/03/2011 23:02



Bonsoir Rominet72,


 


Vous avez peut-être raison sur l'esthétique de cette borne. Mais il faut reconnaitre que lorsque l'on fait quelque chose il faut le faire bien ! C'est-à-dire
lorsque l'on réhabilite un très grand nombre de bornes à incendie (dont certaines fuyaient) on évite d'en oublier une. Nous serions rassurés sur le fonctionnement de celle-ci si la
municipalité publiait dans le bulletin municipal (qui devient de plus en plus rare) le compte rendu de la commission du SDIS.


En revanche nous sommes entièrement d'accord avec vous sur l'état de ce que vous appeler à demi mot "trottoir". La route de Louviers comme un certain nombre de
rues d'Acquigny mériteraient une implication plus importante (pour laquelle, elle semble inexistante jusqu'à ce jour) de la part de la municipalité dont c'est pourtant de sa
compétence. Pour parler en l'occurrence de la route de Louviers et afin que ces trottoirs, après réfection, puissent devenir efficaces il faudrait aussi refaire la voirie qui à force des
multiples couches superposées se retrouve en son centre plus haute que les "trottoirs" avec bien entendu toutes conséquences que connaissent les riverains lors de fortes pluies. Eh oui, ce que
vous signalez est un vrai problème. Mais comme pour tout problème il y a une solution. Il suffit pour cela de le vouloir. Côté finance, ne vous inquiétez pas car l'adjoint aux finances se
gargarise de la capacité d'autofinancement de la commune. On se demande d'ailleurs pourquoi nous payons autant d'impôts pour ne voir aucun projet aboutir ! Et pourquoi la municipalité ne
tient-elle pas compte des problèmes rencontrés par les Acquigniciens. Encore une question sans réponse ! Madame le Maire s'expliquera peut-être là dessus !


Cordialement