Acquigny, le 23 septembre 2012 : insolite

Publié le par ACQUIGNY ESSOR

Travaux 2847ter

Publié dans Divers

Commenter cet article

rominet72 24/09/2012 17:52

Re
La sécurité est importante, certes. Je ne vois pas en quoi un trottoir empêcherait à un enfant d'être renversé. Je ne suis pas certain non plus que ce soit l'endroit le plus fréquenté par les
écoliers, de ce que j'ai pu voir, matin et soir.
Le déplacement des ralentisseurs de l'ancienne école ne serait-il pas plus efficace, pour tous les piétons de la rue concernée?
C'est vrai que cette roue sous compétence de la CASE, pas sûr que le département soit plus réactif...
Il y a des points noirs sur la commune, comme la circulation dans la rue des sablons (trop de vitesse en entrée et sortie), là même où des enfants jouent à la bicyclette. Le manque de voie piétonne
stabilisée et praticable entre cette rue et la rue de Louviers, où les flaques d'eau se suivent, terrain impraticable pour les piétons, bicyclettes et poussettes. etc...
Il est vrai que le lampadaire mal placé sur le passage piéton dont vous faites référence est lamentable, mais est-ce que la commune a en charge l'aménagement urbain?

ACQUIGNY ESSOR 24/09/2012 21:01



Rominet72,


Marcher sur un trottoir nous semble plus sécurisant que sur la route pour les piétons. De plus, qu'il y ait un enfant ou dix qui
empruntent cette zone, pour nous ils ont le même droit à la sécurité. Mais évidemment cela n'engage que nous.


Par ailleurs, nous sommes surpris que cette portion de route ne soit pas en zone 30. En revanche, nous ne sommes pas trop en faveur des
ralentisseurs qui créent des nuisances sonores importantes et qui perturberaient les enfants pendant les cours ainsi que les riverains. Il existe d'autres solutions mais très difficiles  à
mettre en place dans cette zone. C'est certainement un paramètre qui aurait du être pris en considération au moment de choisir l'emplacement de la nouvelle école.


Nous partageons votre avis sur les points noirs dans la rue des sablons mais aussi en bien d'autres lieux de la commune. Ceci n'est pas
du à cette seule municipalité. Nous ne connaissons pas les raisons de ce retard. Est-ce par manque d'argent ou peut-être que les différents élus n'ont pris suffisamment en compte les attentes de
leurs concitoyens. A titre d'exemple, les riverains des vignettes ont demandé aux municipalités Lheureux, Oviève et Lecesne des trottoirs route d'Evreux et aucune d'entre-elles a fait quelque
chose.


Concernant le lampadaire, CASE ou Commune, peu importe. Un des rôles du Maire, lorsqu'il constate une erreur manifeste, c'est
d'intervenir auprès du maître d'oeuvre afin de la réparer. 


Cordialement.



rominet72 24/09/2012 12:45

"Déservant" s'écrit avec 2 "ss", mais c'est un détail!
Les trottoirs n'existaient pas avant, pourquoi maintenant, surtout vu l'état de la voirie. Cela doit être inclus dans un projet complet de rénovation, mais tout le monde sait que la CASE fait ce
qu'elle veut.
Il y aussi des sujets plus urgents que la rue Aristide Briand, je pense.
Salutations

ACQUIGNY ESSOR 24/09/2012 14:07



Bonjour Rominet72,


Merci d'avoir corrigé notre faute d'étourderie.


Vous dites que les trottoirs n'existaient pas. C'est vrai. Le passage pour piétons non plus !


L'école desservie par ce passage pour piétons non plus. Espérons qu'aucun écolier ne se fasse renverser.


La municipalité qui a décidé de refaire les trottoirs de la rue des Bergeronnettes, dont les travaux devraient commencer sous peu, aurait pu, dans un premier temps, faire le choix de sécuriser
correctement les abords de l'école. La sécurité est importante à nos yeux et encore plus quand il s'agit d'enfants.


Pour votre information, la rue Aristide Briand est une route départementale (RD836) donc ce n'est pas la CASE qui gère mais le département. En revanche les trottoirs sont de la compétence de la
commune.


Enfin, n'hésitez pas à nous faire part des sujets urgents qui vous tracassent. Nous sommes prêts à en discuter avec vous.


Cordialement.