Acquigny, le 9 décembre 2013 : brève du conseil municipal

Publié le par ACQUIGNY ESSOR

LES RYTHMES SCOLAIRES

 

Ce soir, le conseil municipal se prononçait sur les rythmes scolaires. M. Gilet, adjoint aux affaires scolaires, fit un bref rappel des réunions et des votes qui se sont tenus afin de décider de quelle matinée allait être ajoutée aux 4 jours d'école. Les enseignants, les parents d'élèves et la municipalité n'ayant pu se mettre d'accord soit sur le mercredi matin soit sur le samedi matin, le DASEN (Directeur Académique des Services de l'Education Nationale) a demandé au Directeur de l'école d'organiser un sondage auprès des familles.


Sondage dont voici les résultats que M. Gilet a caché lors de la séance du conseil municipal :

Nombre de sondages donnés 132  
Nombre de sondages retournés 108 81,82 %
     
Pour le mercredi matin 71 65,74 %
Pour le samedi matin 20 18,52 %
Ne se prononcent pas 17 15,74 %

 

A la surprise générale et par 9 voix, le conseil municipal a décidé de faire travailler les enfants et les enseignants le samedi matin. La municipalité va donc demander une dérogation au DASEN car la réforme imposée par l'Etat prévoyait de travailler le mercredi matin.

Voici que la municipalité d'Acquigny piètine à nouveau la démocratie.

 

Acquigny Essor (AE) à M. Gilet : Pouvez-vous rappeler les résultats du sondage ?

Réponse : Ce n'est pas à moi de le faire, c'est au Directeur de l'école. 

AE à M. Gilet (après lui avoir signifié les résultats du sondage) : Pourquoi ne tenez-vous pas compte des 65,74 % en faveur du mercredi matin ?

Réponse : J'ai à priori plus confiance sur la position préconisée (le samedi) par les enseignants d'Acquigny. (Les familles apprécieront)

AE à M. Gilet : En choisissant le samedi matin, les enfants se lèveront de bonne heure pour la plupart des cas 6 jours par semaine. En effet, le mercredi les familles mettront leurs enfants chez les nourrices ou au centre de loisirs en partant travailler. Où est le bien-être des enfants dans cela ?

Réponse de Mme Letaux : Les parents sont des égoïstes. Ils ne pensent qu'à eux car ils ne pourront plus faire la grasse matinée le samedi.

Réponse de M. Gilet : De toute façon c'est mieux pour nous (la municipalité) car nous aurions des problèmes d'organisation le mercredi.


En conclusion, cet épisode est très révélateur de la façon dont la municipalité utilise la démocratie partipative :

Je consulte mais contre vents et marées je fais ce que je veux.

Publié dans Ecole

Commenter cet article

lili 10/12/2013 19:43

pourquoi avoir sondé les parents puisque l'on ne tient pas compte de leur choix. En se qui concerne les grasses matinées et l'égoïsme des parents prétendu par une conseillère : a t'elle
réfléchie
avant de sortir cette phrase? Aujourd'hui nombreux sont les parents qui travaillent le samedi (pas de grasse matinée) et les parents divorcés la conseillère y a t'elle pensé? et bien d'autres
critères. Seul le critère des instituteurs a été retenu à savoir école le samedi matin, j'ai une réponse à cela le mercredi les instituteurs pourront s'occuper de leurs enfants s'il n'y a pas
école.